15 sujets de 1,426 à 1,440 (sur un total de 1,645)
  • Auteur
    Messages
  • #41933
    marysha62
    Participant

      si j’ai bien tout compris tu écris <s t r o n g>tt collé ; ensuite tu écris ton mot ex mirabelle et ensuite après mirabelle tu écris</s t r o n g> tt collé;là il va tt me recopier donc mirabelle

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par marysha62.
      • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par marysha62.
      #41936
      g.p
      Participant

        strong<mirabelle>

        #41937
        g.p
        Participant

          Encore <strong raté>

          #41938
          thelog
          Participant

            Bon je vais essayer d’être clair
            pour mettre un mot (ou un groupe de mots) en gras il faut :
            Juste avant le premier mot mettre la balise < strong > (tout collé comme le dit Mary)
            et juste après le dernier mot placer < /strong > (toujours tout collé)
            Si tu n’as qu’un mot il te faut placer les bornes de début et de fin avant et après le mot.
            exemple : < strong >gras< /strong > avec les espaces en moins : va donner gras

            #41939
            thelog
            Participant

              Bon je donne les mots de demain maintenant


              Compréhensible
              Participant
              Bouddhique
              Musiquette
              Envoûté
              Éclaboussant

              il ne devrait pas y avoir de problème

              #41940
              thelog
              Participant

                Au fait, j’ai trouvé pourquoi le bandeau était parti ; mais je ne peux pas le réparer car je devrais avoir accès au site web
                C’est une histoire de fichier de configuration du site Forum Trucmuche
                On verra ça quand ils ouvriront le site aux jeux d’été s’ils en font

                #41941
                marysha62
                Participant

                  c’est strong entre guillemet gp

                  • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par marysha62.
                  #41943
                  marysha62
                  Participant

                    ce sera pour demain mes histoires suis crevée et demain je commence à 7h 30

                    #41944
                    thelog
                    Participant

                      Lanterne-tempête : Lampe à pétrole transportable et garantissantt une certaine résistance face aux vents forts des tempêtes
                      Irréductible : qui ne peut être divisé ou fléchi
                      Thermogène : Qui produit de la chaleur, qui chauffe
                      Fasciser : Introduire le fascisme
                      Tombant : Qui tombe
                      Lénification : action de lénifier ( Apporter l’apaisement à quelqu’un)

                      « Je serai irréductible alors pour cette affaire » avait dit l’inspecteur Roger Varonni. Il était alors parti avec sa lampe-tempête jusqu’au phare perdu sur la côte de ce coin du Finistère. La soirée était bien avancée et le vent et la pluie balayaient les rochers. Il n’y avait plus rien à trouver comme indice.
                      Il découvrit quand même une image coincée sous un rocher qui vantait les bienfaits d’être fascisé. Pour dire si cette affiche datait et ne constituait aucunement un indice sérieux.
                      Le soir tombant de plus en plus, même à la lueur de sa lampe on ne pouvait plus rien distinguer et il décida alors de rentrer au commissariat pour y retrouver le témoin du crime qui s’était produit au début de l’après-midi. Il essaya de le réconforter et lui apporter une lénification constructive sans trop y parvenir tant l’image de la victime qui était horrible hantait encore l’esprit de cette personne.
                      La seule chaleur qui émanait de ce vieux poêle thermogène au charbon suffisait à peine à monter de quelques degrés cette petite pièce allouée au interrogatoires dans cette petite ville bretonne.
                      Cette affaire promettait d’être ardue et toute la finesse de l’inspecteur devra être utilisée pour la résoudre. Mais on peut faire confiance à Roger, avec lui les criminels ne l’emportent jamais.

                      #41945
                      Queenie
                      Participant

                        mirabelle

                        #41946
                        Queenie
                        Participant

                          N’empêche que c’était bien plus simple avant. Merci pour le truc.Et surtout le rouge est trop clair et l’écriture trop petite.Bonne journée à vous

                          #41949
                          g.p
                          Participant

                            Compréhensible-participant-bouddhique-musiquette-envoûté-éclboussant.

                            Il n’avait pas les cheveux blonds, il n’avait pas les yeux bleus non plus. Il s’appelait Dharma, un prénom bouddhique donné par ses parents qui avaient suivi une série télévisée sur les moines bouddhistes. Ils avaient été comme envoûtés par la sérénité et la ferveur de ces adeptes à la fois sages et réfléchis.
                            Dharma était arrivé en début d’année scolaire à l’école du village à la suite de la mutation de son père. C’était un enfant comme les autres participantgentiment aux activités de la classe proposées par la maîtresse. Bien qu’il ne soit pas de la même classe sociale de ses camarades qui ont tous grandi dans leur pays d’origine, Dharma n’eut aucune difficulté d’adaptation. Il eut été compréhensiblequ’il se sente un peu perdu dans son nouvel environnement mais il n’en éprouva aucun mal-être. Il raisonnait comme un adulte sur des sujets qui n’étaient pas évidents pour un enfant de son âge, éclaboussant de son savoir les élèves qui commençaient à le jalouser. En fait Dharma était trop intelligent à leurs yeux, il savait trop de choses, mais il restait humble et ne faisait pas étalage de ses connaissances. La maîtresse était fière d’avoir un tel élève dans sa classe qui aurait pu motiver les autres à condition qu’ils le veuillent. Elle le prenait souvent en exemple et cela ne plaisait pas.
                            Mais Dharma restait le même, n’en tirant aucune fierté, toujours souriant et impassible face à l’adversité. Il suivait en toute sérénité le chemin qu’il s’était tracé même si parfois il regrettait de ne pouvoir aller plus vite, car tous n’étaient pas au même niveau: il lisait couramment , les autres ânonnaient encore. Pareil en éveil musical, il déchiffrait les partitions des grands musiciens, les autres en étaient encore aux musiquettes des berceuses de leur enfance. Bref il avait grandi trop vite. L’ennui commençait à le gagner.
                            A la fin de l’année scolaire, Dharma fit ses adieux à la maîtresse et aux élèves qu’il remercia de l’avoir accueilli. Parmi tous les camarades de classe, seule une petite fille vint lui offrir un petit cadeau et déposa un bisou sur sa joue les yeux emplis de larmes.
                            Dharma tout ému la remercia vivement en se disant que tout n’était pas perdu dans ce monde impitoyable.

                            #41950
                            marysha62
                            Participant

                              à la nuit tombante par temps clair on peut apercevoir le léger balancement de la lampe tempête de l’irréductible;il faut dire qu’il porte bien son nom ce bateau de pêcheurs;il en a connu des tempêtes,des avaries mais il est tjs sur « pieds »si on peut dire ça d’un bateau;il en aura vu des naufrages et ses naufragés à qui il a pu porter secours;mais beaucoup d’autres(bateaux et équipages) sont aussi portés disparus en mer;faut dire que ses « maîtres » le bichonnent bien donc il le leur rend bien;malgré son vieil âge(âge x2 pour un bateau) il en parait facilement 15 de moins;parlons-en de ses maîtres;bien que lui ne se sent pas esclave au contraire c’est plutôt lui qui décide s’il prend telle ou telle vague;on a parfois l’impression qu’il se dirige tt seul;bon à son bord on peut trouver 6 pêcheurs de 15 à 85 ans;le papy com on l’appelle le véritable propriétaire de l’irréductible, ses 2 fils, 2 petits fils et l’arrière petit fils;belle histoire de famille,belle passion;2 par 2 il se relaie pour pêcher soit à la canne soit au filet;sur le pont vêtus de couverture alu thermogène, ds des transats, ils attendent tranquillement;ds la cabine allongés sur les banquettes, ds les couettes et buvant des boissons chaudes ou alcoolisées leur apportant la lénification , bien souvent ils jouent à la belote attendant leur tour.rares sont les jours où ils ne ramènent rien au port;quand il arrive,on l’attend avec impatience et on l’applaudit;il glisse sur la mer fier com un paon;lui il pense que c’est pour lui ts ces applaudissements;ça ne lui viendrait même pas à l’idée que c’est plutôt pour le résultat de la pêche;il est content aussi le navire qd ses maîtres regagnant la terre ferme,1 par 1, après une tape amicale sur le flanc, lui disent à demain;et il y en aura encore beaucoup de demain pour l’irréductible

                              • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par marysha62.
                              #41954
                              thelog
                              Participant

                                Hourra ! Youpi ! Tra lala ! ça marche, les mots gras sont revenus. Vous avez pigé le truc
                                Je sais que ce n’est très pratique mais c’est vachement mieux à la lecture
                                GP fait quand même attention de ne pas oublier un espace après le « /strong » de fin et le mot suivant sinon ça colle les mots.
                                Une histoire de mélange d’aptitudes pour GP avec un peu de culture hindou. C’est vrai que les gosses n’aiment pas trop les différences même si elles sont « modestement » affichées.
                                Et Mary, ton histoire m’a fait penser à un dessin animé de Disney avec le petit remorqueur. Trop cool

                                Demain commence un nouveau mois, le premier des vacances avec les juilletistes et bien sûr j’ai sorti une nouvelle salve de 6 mots par jour pour ce septième mois de l’année.
                                Voici donc les 6 premiers mots :

                                Pelouse
                                Lansquine
                                Invertébré
                                Gouacher
                                Révocation
                                Cohorte

                                #41957
                                thelog
                                Participant

                                  Compréhensible : qui est facile à comprendre
                                  Participant : personne qui participe
                                  Bouddhique : Relatif au Bouddhisme
                                  Musiquette : Musique facile sans valeur artistique
                                  Envoûté : Ensorceler Fasciner
                                  Éclaboussant : Faire rejaillir un liquide sur …

                                  Cette course à travers la jungle de Birmanie opposait 3 équipes de 6 participants (soit 18 personnes de tout sexe) qui devaient trouver le plus vite possible et ramener au lieu d’arrivée un artéfact bouddhique. pour ce faire, il devaient suivre une carte pas trop compréhensible car bourrée d’énigmes afin de se diriger vers des constructions cachées dans la végétation.
                                  Il y avait du sport car les accès n’étaient pas faciles et pour ceux qui aimaient l’aventure, ils étaient servis.
                                  Faut dire que certains « combattants » étaient comme envoûtés par la magie des lieux et le folklore local. Et pour rechercher les « indices » et trouver l’amulette, il était parfois nécessaire de faire un peu de musiquette ce qui allait permettre d’ouvrir un coffre à secret, par exemple. Pour se lancer dans une telle expédition il ne fallait pas non plus être douillé. Oui, les épreuves étaient le plus souvent éclaboussantes de boues et de jus de toute sorte, voire même de toile d’araignée et le soir, la douche juste après l’arrivée était la bien venue, voire même désirée.
                                  Bien sûr tout ce petit manège était diffusé sur les ondes des télévisions européennes et très aprécié des amateurs de sport extrême ou d’aventure exotiques.
                                  A la fin des épreuves une équipe sortira vainqueur et remportera une jolie somme leur permettant alors aux candidats de vivre leur rêve.

                                15 sujets de 1,426 à 1,440 (sur un total de 1,645)
                                • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.