Autour et entre-nous

15 sujets de 61 à 75 (sur un total de 514)
  • Auteur
    Messages
  • #36073
    Queenie
    Participant

    Très drôle Mary.

    #36074
    marysha62
    Participant

    merci quee!
    on a eu la même idée pour le bloc notes ds la poche sauf que le mien n’a qu’une seule note j’ai oublié le s;
    je visite pas trop les musées c’est pas mon truc;et suis pas intéressée par les trucs qui brillent à part les boules à facettes lol

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 4 semaines par marysha62.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 4 semaines par marysha62.
    #36079
    thelog
    Participant

    Bonjour les écrivain(e)s …

    Une historie à ressort

    Skill n’avait que quelques jours, il se trouvait dans un enchevêtrement de poils, bien au chaud et entendait les battements de coeur de sa maman, de même que les bruit venant de l’extérieur. Skill sentait aussi des accélérations régulières qui se produisaient de bas en haut avec assez de force pour l’obliger à bien s’agripper à la touffe de poil près d’un téton. Mais il tenait bon et rien de bien inquiétant se preoduisait à part ses espèces de secousses d’origines inconnues.
    Le temps passa et Skill grandit assez rapidement dans ce milieu doit et soyeux. Il finit par découvrir qu’il pouvait sortir la tête dehors et alors toute la troupe de kangourou put voir un joli bébé passait sa tête en dehors de la POCHE ventrale de sa mère. Skill était un jeune kangourou vivant en Australie et les secousses étaient le résultat des saut que faisait sa mère pour se déplacer. Lui-même, plus tard serait amener à en faire comme tous ses congénères. Sa maman, veillait sur lui et au moindre danger Skill réintégrait la poche protectrice. Par exemple quand les Dingos (des chiens sauvages d’Australie) se mettaient en CHASSE le troupeau des kangourous faisait front en un seul BLOC pour dissuader les prédateurs de les attaquer. Les kangourous ne se laissaient pas faire et avec les griffes qu’ils avaient au pattes ils pouvaient facilement éventrer un assaillant. Bien sûr, des individus plus faible et malades étaient emportés lors d’une attaque (c’est toujours la loi de la nature où le plus faible périt en laissant les plus forts survivent)

    #36083
    thelog
    Participant

    Salut, voici les prochains mots :
    Galon
    Lasagne
    Anatomie

    #36084
    marysha62
    Participant

    on n’est pas gâté
    j’aime pas cette loi de la nature

    #36085
    marysha62
    Participant

    mon 1er est un mec;mon 2è n’est pas court et mon 3è est un synonyme de ruban qui peut être militaire
    m.et mme tomie ont une fille comment s’appelle t-elle?
    qui suis-je?
    on m’aime bien en couches; tantôt blanches tantôt rouges;on me fait gratiner au four:je peux être végétariennes ou au poisson mais ce sont celles à la viande hachée que je préfère;je suis une pâte alimentaire;je suis…je suis….devinez
    bonne nuit

    #36088
    thelog
    Participant

    « Eh monsieur le professeur !Avec tous les GALONS que vous avez reçus de l’académie Arrêtez un peu d’examiner l’ANATOMIE de vos LASAGNES et commencez plutôt à les manger !!!. » crièrent les étudiants au réfectoire de l’université.
    en voilà une bien courte

    Mary,
    et pour la loi de la nature. Ce n’est pas la seule qui nous dérange, nous les humains avec notre regard et son jugement émotionnel.
    Le cycle de la vie est nécéssaire à l’équilibre de notre planète même si on y a foutu le bazar …

    Sur ce je m’en vais voir les moutons sautant la barrière

    #36102
    marysha62
    Participant

    j’aime bien ton histoire courte thelog à + pas beaucoup de tps pour l’instant

    #36112
    g.p
    Participant

    Galon-lasagne-anatomie.
    Catharina était une femme pleine d’énergie.
    Dans le restaurant où elle exerçait, les plats à peine commandés arrivaient sur la table des clients au grand dam de Giovanni, son patron, qui perdait l’occasion de servir un deuxième Martini et ainsi corser l’addition. Il faisait tout pour la ralentir mais rien n’y faisait, il fallait qu’elle aille vite.
    Dans sa petite tête elle pensait qu’ainsi elle gagnerait du GALON et deviendrait responsable d’une équipe de serveurs.
    Elle virevoltait de table en table jonglant avec les pâtes à la bolognaise, les pizzas et les LASAGNES. Elle en devenait même la risée des habitués qui s’amusaient à la chronométrer. Elle n’en avait cure.
    Un jour, tandis qu’elle se précipitait à la rencontre d’un couple qui venait de faire son entrée, elle ne vit pas la canne qu’un vieux monsieur avait laissé tomber. Elle se rétala de tout son long sur le carrelage sous les applaudissements d’une tablée de jeunes qui découvrirent ainsi une partie de son ANATOMIE.
    Aussi rouge que ses plats de spaghettis, elle se releva vite fait mais n’arriva pas à temps pour empêcher un collègue d’offrir ses services aux nouveaux arrivés.
    Moralité: « Rien ne sert de courir… » comme disait Jean de LA FONTAINE.

    #36139
    Queenie
    Participant

    Moi aussi j’adore les lasagnes Mary. Pas végétariennes. Et as-tu remarqué, je pose la question mais je connais la réponse, il y a autant de lasagnes que de « faiseurs » de LASAGNE » et même autant de lasagnes différentes que de fois où on les fait. Les miennes ne sont jamais 2 fois pareilles. Ni ailleurs.
    Et c’est ce qu’Eve pensait en regardant la carte du Grirgenti que le serveur venait de lui tendre. Elle avait accepté l’invitation de Samuel à reculons. Samuel présentait bien mais quelque chose la gênait chez lui et elle n’avait pas encore pu cerner ce que c’était. Elle comptait sur cette soirée pour mettre les choses au clair.
    Sam(comme tous ses amis l’appelaient) lui demanda si elle voulait un apéritif. Ma foi, elle apprécierait un prosecco. Après tout on était dans un restaurant italien. Alors 2 dit Samuel.
    « Et tu prendras quoi comme plat, une pizza? »  » non, je prendrais volontiers des lasagnes, » dit elle en espérant qu’elles seraient à son goût. Il y a tellement de lasagnes différentes…les pizzerias mettent souvent des œufs durs dans la farce. Elle n’appréciait pas particulièrement mais si c’était le cas, elle se promit de n’en rien laisser paraître.
    Samuel quant à lui se décida pour une saltimbocca. Eve lui demanda en quoi ça consistait. Il lui expliqua que c’était une escalope roulée sur elle-même avec une fine tranche de jambon de Parme et une feuille de sauge. Accompagnée de pâtes bien évidemment. Ca lui parut bien appétissant mais un peu trop copieux pour elle.
    Ils discutaient à bâtons rompus quand les plats arrivèrent. Samuel avait commandé une bouteille de Lacrima Christi rouge. Il lui expliqua que le rouge convenait mieux aux plats de viande que le rosé. Si ils revenaient dans cette pizzeria ils pourraient goûter le rosé mais plus avec des pizzas ou de l’espadon. Le dessert arriva et Samuel recommanda le tiramisu plutôt que la pannacota.
    Et il avait raison. Rien que par son aspect le fameux dessert accordait ses GALONS à la pizzeria.
    Samuel en gentleman régla l’addition et s’effaça devant Eve pour sortir du restaurant. Ce faisant il évaluait la silhouette d’Eve et se fit la réflexion que cette ANATOMIE méritait bien d’être examinée de plus près et valait bien un repas. De son côté, Eve reconnaissante de ce délicieux repas accorda volontiers au jeune homme une prolongation dans son appartement …
    Bonne soirée à vous

    #36140
    marysha62
    Participant

    sympa ton histoire g.p
    vous connaissez la chanson de michel sardou:le rire du sergent
    le rire du sergent la folle du régiment,la préférée du capitaine des dragons le rire du sergent un matin de printemps m’a fait comprendre comment gagner du GALON…c’est un peu ce qui est arrivé à ce simple et beau militaire à l’ANATOMIE parfaite;sauf que contrairement à la chanson il ne chantait pas de chansons d’amour;il venait d’être « recruté » pour ses talents de cuisinier;sa spécialité(vous l’aurez deviné)les LASAGNES à la bolognaise,qu’il prépare toujours avec amour(non c’est pas un prénom);d’ailleurs c’est en cuisine qu’il trouva le sien de grand amour;gerry, c’est son prénom,savait qu’il plaisait beaucoup, aussi bien aux filles qu’aux garçons;et ici dans ce milieu quasiment masculin,il était fort convoité,voir même parfois harcelé;et c’est là qu’intervient celui qui sera son grand amour:un grand mec baraqué pas très beau et en apparence pas très rigolo;il n’est autre que son aide en cuisine et depuis que gerry lui a préparé ses lasagnes à tomber par terre, rambo, c’est comme çà qu’on l’appelle ici,lui prit la tête entre les mains et l’embrassa surle front et lui dit: »toi tu seras toujours mon ami »;gerry rougit:il n’avait jamais ressenti çà avant;un grand frisson lui avait traversé le corps un peu comme un coup de foudre;oui c’est çà un coup de foudre;entre eux s’installa tout d’abord une grande amitié;c’est ce que faisait croire gerry mais lui savait déjà que julien(rambo) était l’homme de sa vie;et julien, lui qui adorait les filles, sentait au fil des jours qu’il tenait beaucoup trop à son compagnon pour que ce ne soit qu’une simple amitié;alors un jour,quand gerry harcelé pour la énième fois,rambo cria: »si tu touches à mon homme je te casse en 2″;le gars qui paraissait minuscule,ni une ni 2, prit ses jambes à son cou;gerry courra dans les bras de julien et ils s’avouèrent leur amour.
    ne dit-on pas;le véritable chemin pour toucher le coeur d’un homme passe par l’estomac:(merci les lasagnes)
    les ()c’est moi qui commente

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 4 semaines par marysha62.
    #36142
    thelog
    Participant

    Attention à la nourriture

    La pièce était sombre. Le seul bruit perceptible était un « ploc » que faisait une goutte tombant d’un robinet dans un bac rempli d’eau.
    Pas un seul petit mouvement n’était perçu par la caméra de surveillance à infra-rouge installée au dessus de la porte d’entrée. Et pourtant, un drame se jouait à l’instant même sur une des paillasses de ce laboratoire de dissection d’êtres provenant d’une région irradiée de Tchernobyl.
    En effet, un spécimen, dont l’ANATOMIE était en observation, gisait, là, oublié par les laborantins. C’est sûr, le professeur ne serait pas content que cette dépouille restât toute la nuit exposée aux facteurs extérieurs et cela pourrait fausser les prochaines analyses.
    En fait, pour parler des éléments étrangers qui se trouvaient dans la pièce, il faut s’intéresser à une certaine assiette qui contenait les restes du dernier repas (elle aussi n’était pas rangée) et la composition de ce repas était principalement agrémentée de LASAGNES avec une sauce tomate bien généreuse. Et c’était justement sur cette sauce que des petits points « verts » firent leur apparition. Les moisissures dans ce milieu chaud et humide se développèrent à la vitesse Grand V et bientôt toutes les surfaces reçurent des spores de contamination y compris l’animal ayant les entrailles à l’air.
    Et ce fut alors le matin même que les dégâts furent découverts par l’officier de sécurité dont la manche comportait 3 GALONS car il était sergent chef de la gendarmerie nationale.
    L’alarme contamination fut immédiatement déclenchée et tous les locaux furent fermés hermétiquement. Puis les recherches de toxines et d’agents pathogènes se firent dans un ordre militaire.
    Heureusement, il n’y avait rien de grave et les expériences purent reprendre assez vite pour en savoir plus sur les effets de la radioactivité sur le vivant.
    Plus de peur que de mal. Comme quoi, l’OPR (Ordre Propreté et Rangement) préconisé par la direction aurait été la bien venue avant cet incident perturbateur.

    Les Labos sont « parfois » des nids à microbes d’où peuvent s’évader des micro-organismes très dangereux pour la vie sur terre et nous en faisons partie. (On peut se demander comment certains virus sont apparus dans la population … à méditer)

    #36143
    thelog
    Participant

    Je vois que l’art culinaire est en tête des petites histoires. Après comment faire avec Lasagne dans les mots (sa seule signification est un plat de pâtes)
    Bon je vous livre les 3 prochains mots :
    Crime
    Désert
    Acier

    M’est avis qu’il y a du TERMINATOR qui se présente à l’horizon ou alors tout autre chose si bien concocté par G.P. Queenie ou Marysha
    au plaisir de découvrir vos chefs d’oeuvre littéraires.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 4 semaines par thelog.
    #36145
    marysha62
    Participant

    on a encore écrit en même tps quee ;qd j’ai commencé ton texte n’était pas encore affiché;
    chez ns pour manger ce que tu décris faut aller au venezia;toujours bien servi même trop.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 4 semaines par marysha62.
    #36147
    marysha62
    Participant

    pas très appétissant ton texte thelog
    acier toi à terre dit-il;c’est pas un crime de se reposer un peu après cette traversée du désert;ma très courte histoire

15 sujets de 61 à 75 (sur un total de 514)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.