• Ce sujet contient 4,808 réponses, 15 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par thelog, le il y a 35 minutes.
15 sujets de 4,726 à 4,740 (sur un total de 4,765)
  • Auteur
    Messages
  • #71949
    marysha62
    Participant
    • 0
    • 0
    • 0

    un poème/nous raconte/un garçon/visage rubicond
    un tétramètre/cette histoire/racontée/par tronçons
    mais que se passe-t-il?l’enfant accélère;il a mis le turbo;il va de plus en plus vite; il chante presque;il est pressé de finir sa poésie;quelle ineptie il était super bien parti pour avoir la meilleure note; pourquoi?
    pourquoi?parce que…
    parce que:ce garçon très timide n’est pas que pressé de finir sa poésie; la peur,la gène de parler devant les autres se traduit par une envie de faire pipi;à peine fini, il conflue sans prévenir aux toilettes;il n’ose plus revenir, il entend des rires.la honte!il reprend son souffle et repart en classe applaudi par ses camarades;la maitresse avait sûrement fait la morale.

    #71950
    g.p
    Participant
    • 0
    • 0
    • 0

    Mots du 19/06/2024.
    Monnayable/musico/mmontjoie/factotum/entonner/filial.

    A la croisée de deux chemins qu’empruntent de nombreux promeneurs, près d’une montjoie , un musico s’est installé. Accompagné de sa guitare, d’une voix divine il entonne des refrains qui parlent d’amour, de joie et de bonheur.
    Il est le fils d’un factotum de l’usine de la ville voisine. Il a vu son père mourir au travail et n’a pas envie de connaître le même sort.
    Ses talents de chanteur ne sont pas monnayables , mais il accepte volontiers les pièces que les passants déposent dans son chapeau posé à même le sol.
    Son instinct filial le pousse à rendre visite chaque jour à sa mère et veiller à ce qu’elle ne manque de rien.
    Il est libre dans sa vie et tient à le rester.

    #71955
    g.p
    Participant
    • 0
    • 0
    • 0

    Mots du 20/06/2024.
    Epiphyte/éplucher/chaufferette/uhlan/restitution/principe.

    Bien qu’il ne fasse pas encore très froid dans sa chaumière qui laisse passer les courants d’air, la vieille dame, les pieds sur sa chaufferette , épluche les pommes de terre qui feront son dîner.
    La vieille horloge à balancier égréne les heures avec lenteur et monotonie.
    Au mur est accroché un vieux cadre en bois peint représentant une armée de uhlans sur le chemin de la guerre.
    Au pied de la vieille cuisinière à charbon, dort un vieux chat au poil tout hérissé.
    Par la vitre de la fenêtre, on peut apercevoir un vieil arbre couvert d’ épiphytes .
    Au nom de ses vieux principes , la vieille dame veut tout laisser en l’état.
    Vous ai-je bien restitué l’endroit que j’ai visité un matin d’automne, une vieille fermette où vit une vieille paysanne…on s’y croirait presque!!

    #71956
    thelog
    Participant
    • 0
    • 0
    • 0

    Commentaires:
    Ah le trac ou la timidité quand on est tchiot c’est quelque chose qui nous prend aux tripes. J’étais et je suis encore comme ça. Quand même pas au point de devoir aller d’urgence au petit coin.
    GP je vois que comme beaucoup de monde les événements politiques te tracassent. Qui ne serait pas perturbé dans un sens comme dans l’autre pour voir se dessiner un avenir incertain. Tout est lié dans notre monde moderne et bien plus encore à notre époque où l’information est si rapidement diffusée quelle soit vraie ou fausse. C’est le jeu des influences, c’est le monde des menteurs, des promesses intenables. Demain nous verrons ce qui va se passer. Mais comme tu le dis ces 2 dates marqueront notre existence.
    La seconde histoire nous présente le refus de la conformité à cause d’une expérience désastreuse qui est bien réelle car les valeurs avaient déjà commencé à être fourvoyées. Se séparer du monde et prendre du recul n’est peut-être pas si bête. C’est là le fait d’originaux, de parias avec une vie qui est remplie avec les valeurs humaines que la plupart d’entre nous avons oubliées ou avons volontairement étouffées.
    Pourtant un seul sentiment devrait guider nos vies, le propre de l’homme, sa faiblesse apparente, mais aussi sa grande force.
    Espérons que l’Amour triomphera.

    Mots du jour:
    Sertisseur : Celui qui sertit, qui assujettit des pièces métalliques par pliage à froid. / Appareil à sertir les cartouches.
    Express : Qui assure une liaison, un service rapide (voie express) / Qui a été réalisé à la hâte (un jugement express) / Train desservant peu de stations, qui assure une liaison, un service rapide.
    Égorgeoir : Lieu d’égorgement. / Machine à égorger les bêtes.
    Colombophile : Relatif à l’élevage de pigeons. / Éleveur de pigeons, spécialement de pigeons voyageurs.
    Stylobille : Stylo dont la pointe est munie d’une fine bille en guise de plume.
    Lady : Femme noble, épouse d’un lord anglais.

    Histoire:
    La Lady du Sussex regardait le contrôleur avec suspicion qui lui tendait un stylobille pour signer sa contravention.
    Dans cet express londonien, la dame n’avait pas pris la peine de prendre un ticket pour voyager.
    Elle avait beau tergiversé sur la nécessité pour elle de se rendre presto en Ecosses pour y rejoindre le Lord dans son rôle de colombophile acharné, rien ne faisait plier le contrôleur du train.
    Il prit son sertisseur et boucla la Lady sur son siège avec l’intention de la présenter aux autorités à la prochaine halte.
    Là, elle prit conscience de son erreur et se sentait comme un poisson accroché à la ligne voyant l’égorgeoir s’approchait pour retirer l’hameçon avec douleur.
    Faut dire que cette dame pratiquait la pêche en eau douce avec beaucoup d’ardeur.
    Finalement, elle paya l’amende et continua son voyage pour rejoindre son époux.

    Mots de demain:
    Douze
    Astronome
    Avant-propos
    Pulvérisateur
    Églantine
    Palmé

    #71957
    marysha62
    Participant
    • 0
    • 0
    • 0

    moi aussi j’étais timide à l’école et je n’en garde pas un bon souvenir surtout la dernière année de primaire;déjà avt je ne levais jamais le doigt pour répondre alors que j’avais les réponses;+quand on m’interrogeait je devenais rouge pivoine;mais le pire quand je devais aller sur « l’estrade » de la maitresse pour réciter ou lire;je ne sortais plus un mot;la maitresse me secouait comme un prunier et me disait alors tu vas de bouger;ça n’arriverait plus maintenant;elle se ferait tabasser par les parents;en grandissant(c’est un bien grand mot:j’étais plutôt petite et fluette:on m’a appelé la petite 6 ème alors que j’étais en 4è)donc au collège ma langue s’est déliée et j’avais une arme redoutable avec moi:l’humour;et oui déjà! j’ai hérité de ça de ma mère;bon sur le coup ça n’a pas vraiment battu ma timidité mais ça m’a beaucoup aidé;c’est beaucoup plus tard que je me suis « dévergondée »;quand je connais ça va mais pour ça faut encore cotoyer les gens;les amis des amis;les amis des amis des amis …en fin de compte ça fait du monde après;mais je suis quand même incapable à l’heure actuelle de monter sur une estrade pour faire un discours seule.
    bon je vous laisse;je vais bientôt partir pour voir la flamme olympique

    #71960
    g.p
    Participant
    • 0
    • 0
    • 0

    Mots du 21/06/2024.
    Soutenu/ex-résidence/choquant/brouillardeux/morphine/rate.

    Ma chère ex-femme, je me demande ce que tu viens faire ici dans ton ex-résidence .
    Je trouve choquant de voir qu’après tant d’années tu oses encore te montrer ici. Pendant longtemps je t’ai soutenue dans ton combat contre l’alcool et tu sais très bien que c’est ton état brouillardeux perpétuel qui a eu raison de notre vie à deux.
    Quand ta rate hypertrophiée a failli éclater, j’étais près de toi à l’hôpital à surveiller la seringue qui distillait lentement des doses de morphine pour soulager tes douleurs. Mais à peine sortie de tes comas éthyliques, tu replongeais aussitôt.
    Alors je te le demande fermement, éloigne-toi de ma vie, toutes les promesses non tenues me rappellent de trop mauvais souvenirs.

    #71961
    Queenie
    Participant
    • 0
    • 0
    • 0

    Ma sœur était très timide mais moi l’aînée, je donnais l’impression de ne pas l’être. Je participais beaucoup au contraire de toi Mary et ça m’a bien servi en classe et lors des examens où j’étais toujours volontaire pour passer en premier quand on en demandait un(e).
    J étais très dégourdie peut-être parce que mes parents n’étaient pas très dispos pour me seconder.
    Mais en fait je suis où j’étais très craintive….Comme quoi l’un n’empêche pas l autre.

    #71964
    g.p
    Participant
    • 0
    • 0
    • 0

    Mots du 22/06/2024.
    Dinde/psychosomatique/notice/bourdonnant/induit/fracasser.

    Noël avance à grands pas et ses symptômes psychosomatiques la reprennent.
    La pauvre dinde entourée de ses congénères dans la basse-cour se demande avec anxiété si cette année sera son tour.
    Elle revoit encore sa soeur l’an passé fracassée par les mains rugueuses du fermier qui sadiquement l’avait nourrie chaque jour.
    Puis elle la revoit déplumée, reposant dans un plat de service, attendant avec effroi que la cuisinière la glisse dans le four après avoir lu la notice indiquant le temps de cuisson.Elle entend encore le bourdonnement du ventilo dans le fond du four réglé sur chaleur tournante, ce qui induit ce ronronnement abrutissant jusqu’à la fin de la cuisson.
    Ouf! ce ne sera pas encore pour cette année, une autre plus dodue a été désignée pour accompagner les marrons.

    #71965
    g.p
    Participant
    • 0
    • 0
    • 0

    Mots du 23/06/2024.
    Citronnelle/récupérable/complaire/caramélisé/assemblage/détrôné.

    Pour complaire à son petit-fils, la grand-mère s’est évertuée à confectionner un dessert fait d’un assemblage de fruits de saison.
    Elle avait fait le marché le matin même et avait acheté à un prix plus que raisonnable les fruits récupérables parmi les plus abimés.
    En matière d’économie, la vieille savait y faire et n’était pas prête d’être détrônée même par plus pingre qu’elle.
    Un léger coulis caramélisé par dessus le tout et chacun pouvait apprécier le parfum qui se dégageait de ce dessert fait maison.
    Dommage qu’une forte odeur de citronnelle vienne attaquer les narines car pour chasser les moustiques grand-mère n’avait pas hésité à user largement de la bombe insecticide.

    #71966
    thelog
    Participant
    • 0
    • 0
    • 0

    Commentaires:
    Les années primaires sont difficiles lorsque les personnalités sont en train de se construire. Même si on est bon élève (tout est relatif) la peur de se ridiculiser est si forte que l’instit règne sur les têtes blondes comme un tyran sur son royaume. Oui, ça c’était AVANT car le rapport de force a changé de camps puisqu’il ne faut plus brusquer ces chers bambins si fragiles. Du coup la violence s’est installée dans la société car la punition n’est plus là pour limiter les mauvais coups. A qu’il est regrettable de ne plus avoir ce respect à ce qui fait autorité ! (Merci à vous toutes les amies pour ces confidences)
    Les actions « alcooliques » sont une calamité pour l’individu et surtout son entourage. Boire un petit coup de temps en temps peut amener un réconfort et même un petit plaisir. Mais attention à l’addiction venant de l’habitude et un jour on ne peut s’en passer ou alors avec difficulté. Cette molécule semblant donner des forces et de l’audace ruine la vie des gens qui en sont dépendants et ce sur tous les plans.
    Quand à la dinde de ta seconde histoire j’ai pensé à « chicken run » en la lisant dans la petite cervelle de gallinacé des idées comme celles présentées peuvent-elles germer ? J’en doute car sinon elles quitteraient toutes la basse-cour à l’approche de la fin de l’année.

    Mots du jour:
    Douze : Nombre suivant onze et précédant treize. (12)
    Astronome : Spécialiste d’astronomie, science des corps célestes.
    Avant-propos : Introduction dans un ouvrage.
    Pulvérisateur : Instrument servant à projeter de la poudre ou un liquide en fine pluie.
    Églantine : Fleur de l’églantier.
    Palmé : Qui a la forme d’une palme. / Dont les doigts sont réunis par une membrane. / botanique: Qualifie une feuille dont les folioles partent d’un même point.

    Histoire:
    Il en avait récolté douze tout au long de sa vie consacrée au cinéma. Lui si grandement palmé.
    Elles étaient toutes suspendues au mur en dessous des affiches de ses films récompensés.
    Une inscription, comme un avant-propos, témoignait des émotions qu’il avait eues lors de la remise de ces trophées.
    Chaque jour avec un pulvérisateur, la femme de ménage les nettoyait soigneusement ainsi que les cadres.
    Mais son bijou le plus précieux se trouvait dans la pièce voisine : un vieux télescope que lui avait donné son grand-père et qui avait fait naitre sa passion d’astronome pour les étoiles et non les stars.
    Il avait à peine 15 ans, quand il découvrit une nouvelle étoile pas très brillante qu’il avait appelée Églantine en hommage à son amour de l’époque.
    Il y a bien longtemps maintenant que la dame de son cœur s’en est allée.

    Mots de demain:
    Contacteur
    Psychogène
    Rétorquer
    Vin
    Chignole
    Impalpablement

    #71967
    marysha62
    Participant
    • 0
    • 0
    • 0

    dommage que la flamme ne soit pas passée hier soir à calais;il faisait doux et il ne pleuvait pas surtout:ce matin on s’est fait noyer;des trombes et des trombes d’eau pendant quelques minutes;mais juste assez pour être trempés;mon petit bonhomme ds sa poussette était bien couvert il n’a pas reçu une seule goutte;un peu déçue par le choix des porteurs;pourtant chez nous on a eu des champions:les jacob(boxe),romain barras(décathlon)peut-etre aussi jimmy gressier qu’on retrouvait sur les courses de la région; on a même un breakdancer:nouvelle discipline au jo champion junior martin lejeune;bon il y avait qd même la championne grs delphine ledoux;

    #71978
    thelog
    Participant
    • 0
    • 0
    • 0

    Commentaires:
    GP nous dévoile les recettes économiques de Grand-mère et des économies les anciens savaient les faire. On ne gâchait rien et les quantités étaient ajustées au plus près du nécessaire avec beaucoup moins d’emballage. Là on peut dire, c’était mieux avant peut-être un peu moins pratique mais tellement plus sain.
    Petit compte-rendu de notre chère Mary sur le passage de la F.O. (l’allume coupole) J’ai vu dans le journal que ça rassemble pas mal de monde autour de l’événement et ça c’est bien. Quand au choix des porteurs c’est comme la politique : mal géré.
    Hier soir, je n’ai pas eu le temps de poster – désolé

    Mots d’hier:
    Contacteur : électricité: Appareil ouvrant ou fermant un circuit électrique.
    Psychogène : D’origine psychique.
    Rétorquer : Répondre avec vigueur.
    Vin : Divers jus d’origine végétale dont une partie du sucre est transformée en alcool par fermentation (vin de palme, vin de riz, etc.)
    Chignole : technologie: Outil de perçage portatif, à main ou électrique. / familièrement: Vieille voiture.
    Impalpablement : De manière impalpable, insensiblement.

    Histoire:
    Vincent recherchait le contacteur pour couper le courant car les effets produits par le jeux des lumières lui causaient des troubles psychogènes.
    Jamais ça ne lui avait fait ça ! Sa compagne lui retorqua que ça pouvait provenir du vin qu’il avait bu un peu trop l’après-midi.
    Comme l’interrupteur de la console de DJ était quasiment impalpable, il avait alors décidé de la rendre plus accessible à grand coup de chignole ou de perceuse. Il fallait dégager les pourtours pour la faire ressortir un peu plus.
    (désolé je n’ai pas trouvé mieux)

    Mots du jour (pour ce soir):
    Appliquer
    Doigt
    Fraterniser
    Faux-saunier
    Pressage
    Décérébrer

    #71981
    thelog
    Participant
    • 0
    • 0
    • 0

    Commentaires:
    Et voilà ce vendredi 5 juillet qui s’en va sans rayon de soleil (du moins din min coin)
    Journée triste et même froide et surtout humide et comme le disait Devos (Quel été moche)
    N’ayant rien à commenter je parle du temps et du temps qui passe et ne revient jamais. Le voyage dans le temps n’est possible que par la pensée et les souvenirs (on ne garde que les heureux à ce qui parait) et rechercher dans cette mémoire n’est pas facile car elle nous joue des tours. Mais il y a des personnes qui sont phénoménales dans ce domaine ! prenez, par exemple, le maitre des 12 coups de midi (21 ans et plein la tête de dates, de noms, d’anecdotes, etc.) Je suis sidéré quand il trouve des trucs IMPOSSIBLES (Jean-Luc dit de lui qu’il est PARANORMAL et je veux bien le croire / De plus quand il ne sais pas il réussit quand-même à trouver la bonne réponse très souvent par déduction) Alors chapeau bas Emilien !!!

    Mots du jour:
    Appliquer : Plaquer, mettre sur. / Mettre en pratique. / Apporter son soin à. / Infliger, donner. / CANADA: Remplir un formulaire de demande, envoyer une candidature spontanée.
    Doigt : anatomie: Un des cinq appendices de la main humaine. / zoologie: Extrémité des membres supérieurs des tétrapodes. / Mesure approximativement égale à la hauteur d’une épaisseur de doigt.
    Fraterniser : Se comporter en frère, en ami.
    Faux-saunier : Sous l’Ancien régime, celui qui fabriquait et vendait du sel en fraude.
    Pressage : Action de presser. / technologie: Fabrication au moyen d’une presse. / Mot recommandé pour « pressing », repassage à la vapeur.
    Décérébrer : physiologie: Détruire le cerveau d’un être vivant.

    Histoire:
    Bien que décérébré la poule courait toujours avant de tomber raide morte sur le sol.
    Le fermier n’avait pas appliqué les consignes de son grand-père et n’avait pas assez tenue le gallinacée qui s’était du coup échappé.
    Elle finira quand-même dans le bouillon de ce week-end.
    En lui tranchant la tête, Georges, notre fermier, avait bien failli se couper un doigt gêné par les débats de l’animal.
    Il est vrai aussi que Georges a toujours de la peine quand il doit tuer une de ses volailles car il ne peut s’empêcher de fraterniser avec elles toutes et ça surtout quand il les nourrit avec des barres de céréales provenant de son pressage perso.
    Faut voir comment elles se jettent dessus et en un rien de temps les éparpillent et les dévorent.
    Bon pour le moment il faut préparer le diner et agrémenter le bouillon avec un sel qu’il se procure chez un descendant d’un faux-saunier seulement connu des gens de la campagne car il liquide les stocks. (et oui le sel ça conserve !)
    Perso j’adore le bouillon et c’est encore meilleur réchauffé

    Mots de demain:
    Léché
    Pinson
    Cyclothymique
    Decrescendo
    Ensauvager
    Stridence

    #71989
    Queenie
    Participant
    • 0
    • 0
    • 0

    C’est vrai que c’est bon du bouillon. Ma mère faisait avec de la langue et elle faisait des tomates farcies avec le reste de la viande. J’aime bien le bouillon avec du vermicelle et du viandox….y a bien longtemps que je n’en n’ai pas fait

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 3 jours par Queenie.
    #71993
    marysha62
    Participant
    • 0
    • 0
    • 0

    je n’aime pas le bouillon mais j’adorais les boulettes que je faisais avec le reste de viande(c’est maman qui en faisait);
    bon pas là ce soir encore une soirée année 70 80 déguisée ;on en a un peu marre mais on ne peut pas dire oui à l’un et non à l’autre;ce n’est pas les mêmes qui invitent;au moins nos « costumes » sont amortis;et demain on est invités du côté de lille chez ma nièce;
    bon à plus je vais passer chez ma maman

15 sujets de 4,726 à 4,740 (sur un total de 4,765)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.